Silicone, céramique, aluminium, quelle matière est préférable pour des cuissons au four ?

Il existe différents sortes de matériaux pour faire des moules que l’on utilise pour des cuissons au four. Le choix dépend de l’utilité mais il est bon de savoir qu’il en existe des spécifiques à chaque préparation. En possédant chacun leurs avantages, découvrez leurs points forts et faibles.

La silicone : facile à utiliser

Les moules en silicone sont très appréciés par les amateurs de cuisine du fait qu’ils soient faciles à utiliser. Flexibles, ils sont facilement manipulables  et nettoyables. Disponibles en plusieurs tailles, coloris et formes  fantaisistes, il est également plus aisé de démouler après la cuisson car habituellement, ils sont pourvus de couches antiadhésives. Ils sont idéals pour faire cuire des cup-cakes, muffins ou des petits gâteaux qui n’ont pas besoin de croustiller ou d’être caramélisé. Résistants aux températures extrêmes, ils peuvent durer des années. Par contre, il faudrait éviter que le moule à gâteaux en silicone entre en contact avec les flammes ou avec des objets tranchants.

La céramique : une meilleure cuisson

La céramique est moins utilisée que la silicone, mais n’empêche qu’elle est toujours d’actualité pour une cuisson au four. Idéale pour des préparations douces et de longues durées, elle est parfaite pour faire mijoter des mets ou des gratins. Le petit bémol avec cette matière c’est qu’elle est sensible aux écarts de température. Ainsi, elle est plus fragile. Pour que la préparation se décolle facilement, il faudra beurrer ou fariner le récipient. Présentable et très esthétique, on peut la poser directement sur la table. Avant tout achat, vérifiez bien si le revêtement est de qualité et écologique pour qu’elle ne soit pas nocive à la santé.

L’aluminium pour de délicieux gâteaux

Beaucoup de récipients notamment le fameux moule à manqué est fait à partir de l’aluminium. Il est le premier à avoir occuper les  cuisines d’antan. Très bon conducteur thermique, ce type de moule est parfait pour faire une génoise ou un délicieux cheese-cake. Sous différentes formes, il est très léger  et solide. Le moule en aluminium, à la longue, s’use et le goût du métal peut être ressenti dans la préparation. Ce qui n’est pas uniquement désagréable pour la langue car effectivement, il peut y avoir des conséquences néfastes sur  la santé. Mais avec l’avancée de la technologie, des revêtements peuvent être collés sur le récipient pour éviter que la nourriture soit en contact direct avec la matière.

 

Trouver une bonne adresse pour manger italien en famille
Réparation de réfrigérateur : Comment trouver un dépanneur à domicile ?