Choisir sa cuisinière : gaz, vitrocéramique ou induction ?

Vous avez le choix entre une cuisinière à gaz, une plaque vitrocéramique et une plaque à induction pour préparer le repas au quotidien. Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun de ces modes de cuisson ?

Faut-il opter pour la plaque à induction ?

La plaque à induction est la dernière génération des modes de cuisson. Ces plaques comportent des inducteurs et quand vous placez une casserole avec du métal ferreux sur la plaque, un champ magnétique se forme et produit de la chaleur. C’est pourquoi la plaque à induction est en général utilisée avec des batteries de cuisine spécifique. La table à induction a l’avantage d’être sécurisée, car elle se refroidit automatiquement lorsque la casserole est retirée. De plus, il embarque d’autres systèmes de sécurité comme le verrouillage des fonctions et l’antidébordement. Qui plus est, la plaque à induction est moins énergivore, car consomme 30% moins d’électricité qu’une plaque classique. Enfin, elle est très design grâce au verre discret et épuré, vous pouvez procurer votre batterie de cuisine induction chez Mathon.

Pourquoi opter pour la cuisinière à gaz ?

La cuisinière à gaz est le mode de cuisson traditionnel. Vous devez la raccorder au raccordement de gaz de votre ville ou à une bouteille pour l’utiliser. La cuisinière à gaz est moins chère à l’achat. Par ailleurs, le gaz est moins coûteux que l’électricité. Ce dispositif est puissant, car chauffe vite. Il est idéal pour faire des grillades ou cuire au wok. Le réglage est très précis pour une cuisson particulière. La cuisinière à gaz est également sécuritaire puisque la flamme s’éteint automatiquement s’il y a un débordement. Malheureusement, l’installation est complexe et doit être réalisée par un professionnel pour assurer une bonne ventilation de la plaque. Le cas échéant, le monoxyde de carbone peut vite s’accumuler. Puis, le design n’est pas au top. Enfin, la cuisinière à gaz demande un entretien rigoureux et systématique, car les aliments peuvent couler et s’incruster sur la plaque, les grilles, les brûleurs et les recoins.

Doit-on miser sur la plaque vitrocéramique ?

La plaque vitrocéramique ressemble à la plaque à induction. Vous pouvez donc utiliser une batterie de cuisine induction. Contrairement à la plaque à induction, celle-ci a un foyer qui devient rouge lorsqu’il chauffe. La plaque vitrocéramique est puissante pour saisir les aliments. Elle est facile à nettoyer. Elle tout aussi design que la plaque à induction, mais le prix est largement plus bas à l’achat. Par contre, cette plaque n’est pas sécurisée et les réglages ne sont pas très précis. De plus, elle consomme plus d’électricité.

Batterie de cuisine : comment bien s’équiper ?
Comment réussir ses plats asiatiques ?